Né en 1987, aux Abymes, Sylvain grandit entouré de musiciens qui lui insuffleront leur philosophie et leur art.

Ces premières notes il les jouera à 5ans au piano, aux côtés de Clotaire MarboeufLe saxophoniste des Vikings de la Guadeloupe  Camille Sopran'n l'a fait jouer sur scène dès l'âge 11ans au Centre des Arts de Point-à-Pître.

Inscrit aux écoles de Musique Annif Music et Armand Siobud, il y apprend le saxophone avec Jean Claude Descieux mais aussi il intègre le Mini Band de Patrice Hugues, qui lui fera enregistrer en studio à 13ans. Il poursuivit son apprentissage dans divers stages spécialisés comme Les Orchestrades de la Caraïbe de Marc Rovélas. En France hexagonale, il retrouve Camille dans un stage de Biguine au Festival Jazz en Ré.

Pani%20Diez-2619_edited.jpg

En 2003, il participe au stage Les Enfants du Jazz.

Il joue et étudie avec Pierrick Pédron et Guillaume Naturel.

Fait la premiere partie de Michel Camilo mais aussi Cassandra Wilson.

Et assiste à la master-class du légendaire Elvin Jones

 

En 2005, Il fait la première partie de

Christian Laviso & Kenny Garrett avec le groupe Nostalgia

Une épopée musicale riche qui se poursuit à Paris oû 

Il s’inscrit avec André Villeger au Conservatoire du 9ème.

 Pendant l'été, il part en tournée à Berlin

avec le trompettiste Franck Nicolas & Jazz Ka Philosophy,

celui-ci détecte en Sylvain un potentiel et l’intègre dans son groupe.

 

Entre 2006 et 2014 ils joué dans plusieurs Festivals de Jazz

dont Radio-France, Jazz à Vienne, IloJazz, Jazz à Sètes..

les premières parties de Ron Carter, Roberto Fonseca, Jamaican Legends : Ernest Ranglin, Monty Alexander, Sly & Robbie.

La Guadeloupe en tant qu’île natale a fortement impacté la carrière

et l’esthétique de Sylvain. En tant que caribéen, son destin est forcément

lié à l’Afrique, et son parcours musicale prendra une autre dimension

à travers le show Afrika! Afrika!

À l'âge de 20 ans il traverse 5 pays d'Europe avec une centaine d'artistes de toute l'Afrique, danseurs et musiciens.

Ils enchainent plus de 500 représentations sur 18 mois, avec le spectacle  inspiré par André Heller. En 2010 il part à Abidjan 3 mois pour composer et diriger la section cuivre de l’orchestre de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire; avec plus de 50 musiciens sur scène, un millier de danseurs et devant 50.000 personnes au stade d’Abidjan. 

Depuis 2014, il enseigne le saxophone en Guadeloupe et les techniques d'improvisations particulièrement en Jazz et Biguine

Sylvain à eu l'opportunité d'enregistrer avec André Condouant, Franck Nicolas, Michel Alibo, Mario Canonge, Alain Jean Marie, Frédéric Caracas, Arnaud Dolmen, Sonny Troupé, Christian Laviso, Jonathan Jurion, Tanya St-Val, mais aussi Happy Lewis!